Projet virus / Saison culturelle 2009-2010

1. Le VIRUS : un thème fédérateur pour la nouvelle saison culturelle

La saison culturelle 2008-2009 a été marquée par une série d’événements que nous souhaitons pérenniser cette année : concerts en partenariat avec le Conservatoire de Paris (CNSMDP), représentations théâtrales en association avec le théâtre du Ranelagh et le théâtre de l’Odéon, rencontres avec différents artistes dans le cadre du Café des arts, concert des talents de l’université… Néanmoins, tous les sites de l’université n’ont pu être touchés par ces manifestations, en particulier les plus excentrés.
Pour sa nouvelle programmation culturelle, la cellule d’action culturelle se propose donc de développer un projet original, et de regrouper l’ensemble des manifestations artistiques autour d’un thème fédérateur ; le VIRUS. Une série de rencontres et de manifestations seront déclinées autour de ce sujet rejoignant les préoccupations scientifiques des chercheurs et des étudiants, au-delà des spécialités de chacun.
En association avec des artistes invités à l’Université, chacun des membres de Paris Descartes (étudiant, enseignant chercheur ou personnel administratif) pourra proposer sa vision du VIRUS, envisagé dans toute sa polysémie. Ce thème permettra d’exploiter l’ensemble de l’espace universitaire, et d’en explorer toute la géographie à travers des effets de rayonnement et de contamination culturelle.

Le principe du projet

L’objectif de cette saison est de favoriser des échanges créatifs au sein de l’Université Paris Descartes, à travers un mélange des spécialités, et un travail autour de l’idée de contamination sous toutes ses formes. Afin de mobiliser chacun des sites de l’Université et de favoriser un dialogue entre disciplines, un artiste sera associé à chaque UFR pour une courte résidence (deux à trois semaines). Il aura pour mission d’animer des ateliers avec les étudiants et/ou les personnels et les chercheurs, et d’accompagner les projets de créations in situ. Il devra également présenter les travaux effectués au sein de l’UFR à l’issue de sa période de résidence. Ce travail pourra, en outre, être présenté sur un autre site que l’unité d’accueil.

8 résidences d’artistes :

- Vanessa Le Mat : danseuse et chorégraphe (susceptible d’être associée aux Saints-Pères)
- Jean-Sébastien Leblond : plasticien (susceptible d’être associé aux Saints-Pères)
- Benjamin Bodi : danseur et chorégraphe (susceptible d’être associé à l’UFR de Psychologie)
- Vincent Thomasset : plasticien et performer (susceptible d’être associé à l’UFR STAPS)
- Pierre-Vincent Chapus : comédien et metteur en scène (susceptible d’être associé à l’IUT)
- Lorenzo De Angelis : comédien et performer (susceptible d’être associé au site de Montrouge – Dentaire)
- Laurianne Escaffre : comédienne et metteur en scène (susceptible d’être associée à l’UFR de Pharmacie)
- Guy Spielmann : comédien et metteur en scène (susceptible d’être associé à l’UFR de Droit) Chacun d’entre eux prévoit de travailler en atelier sur une quinzaine de jours avec les étudiants (et les personnels) volontaires, et de les associer, dans un second temps, à une performance.

2. Les temps forts de la nouvelle saison

Le nouveau calendrier culturel s’organisera autour des principaux événements suivants :
Concerts :
- 8 concerts de musique de chambre, en partenariat avec le CNSMDP : environ 1 par mois entre octobre et juin. Ces concerts seront répartis sur les différents sites de l’Université.
- Concert des talents de l’Université

6 Cafés des arts : rencontre avec des artistes invités par les étudiants à l’IUT de Paris (environ un par mois entre novembre et avril)

Représentations théâtrales :
- En partenariat avec le théâtre de l’Odéon : accueil d’une petite forme théâtrale itinérante, mise en scène par Olivier Py
- En partenariat avec le théâtre du Rond-Point : représentation d’une création de Jean-Michel Ribes à l’Université
- En partenariat avec le théâtre de la cité internationale : accueil de petites performances d’artistes en résidence au théâtre de la Cité internationale (danseurs et comédiens)

Un forum culturel (fin octobre) :
Rencontre avec les principales institutions culturelles partenaires de l’Université, qui viennent présenter leur saison dans le hall des Saints-Pères (musée du Louvre, Palais de Tokyo, théâtre du Rond Point, théâtre de l’Odéon, théâtre de la Cité internationale…)

Des ateliers dans chaque UFR :
8 ateliers « VIRUS » avec quelques dates clés (exposition de J. S. Leblond aux Saints-Pères, performance de Vincent Thomasset à l’UFR STAPS, mise en scène de Pierre-Vincent Chapus à l’IUT, etc…)

Organisation d’un colloque « Théâtre et Médecine »
Cette rencontre a pour vocation de réunir des chercheurs de l’Université Paris Descartes, et des chercheurs en Arts du spectacle autour de questions relatives à l’Histoire de la médecine et du théâtre, deux univers qui ont toujours entretenu un dialogue ambigu, entre critique et fascination réciproques.

Participation aux journées numériques de l’Université Dans le cadre des journées numériques, certains artistes associés au projet VIRUS seront invités à présenter leurs projets dans leur dimension pluridisciplinaire, s’appuyant notamment sur les arts numériques.

Les atouts du projet
Son originalité :
Ce projet permet de créer une dynamique fédératrice sur l’ensemble des sites universitaires (d’où l’idée du thème commun adaptable en fonction des spécialités de chacun).

Sa polyvalence :
En faisant appel à des artistes et des talents d’horizons et de spécialités diverses, ce projet se situe à la croisée des savoirs universitaires et des préoccupations artistiques. Il permet à la fois de favoriser des rencontres entre les étudiants et les chercheurs de spécialités diverses, mais aussi entre l’ensemble des acteurs de Paris Descartes et ceux du monde de l’art.

Sa créativité :
Ce projet a pour but d’ouvrir des espaces de création et d’échange au sein de Paris Descartes. Il a pour volonté de faire entrer l’art au sein de l’espace universitaire, tout en donnant une visibilité aux talents internes à l’Université.

Son rayonnement médiatique :
En favorisant une vie artistique propre à l’Université (chaque site devenant le reflet de l’ensemble), ce projet est aussi l’occasion de mettre en valeur le patrimoine architectural de Paris Descartes. Le caractère original de cette programmation peut être l’occasion de donner une visibilité médiatique à l’ensemble de ces actions.


12, rue de l'école de médecine Paris 6ème | contact | n°ISSN |