Accueil des étudiants étrangers

par Anne-Marie Mallet, chargée de mission Relations internationales

Un programme d’accueil intensif
Depuis 3 ans déjà, dans le cadre du PRES et en partenariat avec Paris 7 et Paris 1 notre université s’est engagée dans une politique d’accueil des étudiants étrangers. Ce programme initié en 2006 grâce à un soutien financier ministériel spécifique permet d’offrir aux étudiants accueillis en programme d’échange un stage intensif de langue, civilisation et culture française et européenne (SILC). Ce stage, préalable au début des cours de chacun des deux semestres, est organisé sur 2 semaines ; il débute par un test de niveau de connaissance du français en vue de la constitution de groupes de niveau. Une fois constitué, chacun de ces groupes bénéficie d’un enseignement quotidien de français (3 heures), suivi de deux heures d’initiation à la civilisation française et européenne. Un programme facultatif de visites culturelles est proposé en fin d’après-midi. Enfin, le dernier jour de la période, un grand « pot » d’accueil est organisé à tour de rôle par chacune des trois universités.

Accueil 2008

Une mutualisation réussie dans le cadre du PRES
La mutualisation constitue le maître mot de ce programme. En effet Paris 5 le coordonne et en assure le suivi. La collaboration avec la DISI permet la mise en ligne d’un formulaire d’inscription ouvert aux partenaires étrangers des trois institutions. Paris7 met à la disposition du PRES son test de connaissance du français, lui aussi en ligne afin d’en faciliter l’utilisation dans chacun des trois sites. De plus, les enseignants de français nombreux à Paris7 prêtent leur concours pédagogique à ceux des deux autres partenaires lorsqu’ils en ont besoin. Paris1, grâce à ses formations en sciences de l’art et gestion du patrimoine organise l’essentiel du programme culturel. Enfin la mutualisation permet d’ouvrir successivement trois SILC au programme identique mais dont le début est décalé d’une semaine dans le temps, chacune des trois universités accueillant indifféremment dans sa session les étudiants de ses deux partenaires. Cette organisation qui autorise l’ouverture du stage pendant quasiment 1 mois permet à un maximum d’étudiants de faire correspondre le suivi du SILC avec la date du début de leurs cours, quelle que soit celle-ci.
Difficile à démarrer le projet recueille à ce jour un vif succès. Le bouche-à-oreille fonctionnant bien, même à l’étranger, des étudiants accueillis par des universités parisiennes extérieures au PRES sollicitent de plus en plus souvent, mais en vain, le bénéfice du stage. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 60 étudiants ont participé au stage en 2005-2006, mais ils étaient déjà 350 l’année suivante, puis 539 cette année. Les enquêtes expriment la satisfaction générale et le regret que le stage ne soit pas plus long. Une question nous interpelle désormais : n’allons-nous pas être victime de notre succès au point de ne pouvoir répondre à l’ensemble de nos demandes ?

Quoi qu’il en soit une chose est sûre : le SILC répond à un vrai besoin, il facilite l’intégration des étudiants dans leur nouveau milieu d’études, et, les premières analyses en témoignent, il favorise une meilleure réussite des étudiants accueillis… Alors, donnons-nous les moyens de poursuivre l’expérience, et pourquoi pas, de l’ouvrir progressivement à tous les étudiants étrangers.


12, rue de l'école de médecine Paris 6ème | contact | n°ISSN |