Interview de Corine BRANCALEONI, Agent Comptable de l’Université Paris Descartes

propos recueillis par Pierre-Yves Clausse et Geneviève Dagault

Arrivée le 1er octobre 2011 à l’Université Paris Descartes, Corine Brancaleoni remplace Patrick Michaud au poste d’agent comptable de l’Université Paris Descartes.

Corine Brancaleoni

Pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel ?

J’ai suivi une formation en politique économique niveau DESS à Nancy. Ensuite j’ai intégré la direction générale des finances publiques en 1984 (anciennement le Trésor Public) comme inspecteur du Trésor. Par la suite j’ai exercé à la Trésorerie municipale de Mantes la Jolie de 1984 à 1988 puis à la trésorerie des Champs-Elysées jusqu’en 1993 où je m’occupais des grands comptes et des contrôles fiscaux les plus importants. A cette date, j’ai réintégré ma région d’origine, la Lorraine, pour convenance personnelle. Je fus alors chargée de mission économique auprès du Trésorier Payeur Général de la région Lorraine jusqu’en 1999 avant de devenir agent comptable de l’Université Nancy 2 pendant 10 ans. En 2009 le ministère m’a rappelée et m’a proposé un poste de Trésorier Principal à Saint Nicolas de Port que j’ai accepté avant de rejoindre l’Université Paris Descartes.

Pourquoi avez-vous choisi de postuler à l’Université Paris Descartes ?

Je connais personnellement Patrick Michaud, et lorsque ce dernier m’a signifié au mois de février pour me dire qu’il prenait sa retraite, j’avoue que j’ai tout de suite été séduite par l’opportunité de postuler dans cette grande université. Le « terrain » de Paris Descartes m’intéressait pour plusieurs raisons : à l’Université de Nancy j’avais vécu la séparation des services financier et comptable, ce qui m’a donné une grande expérience dans ce domaine et me permettra d’apporter mon expertise en la matière. Par ailleurs je suis une fervente partisane de SIFAC, car en 2007, je fus référent auprès de l’AMUE pour la mise en place de ce logiciel au niveau national. J’espère ainsi pouvoir consolider l’utilisation de SIFAC à l’Université Paris Descartes.

Quels sont vos objectifs ?

J’ai quatre objectifs prioritaires :
  Faire en sorte que la séparation des services soit une réussite et apporte un vrai « plus » pour tous les agents et usagers.
  Convaincre sur l’outil SIFAC et faire adhérer à son utilisation ; franchir le pas vers la dématérialisation des marchés et des factures et à terme aboutir à l’établissement d’une comptabilité analytique.
  Exercer pleinement une activité de conseil auprès du Président de l’Université et du Directeur Général des Services.
  Faire en sorte que l’entente au sein de l’Agence Comptable permette une coopération efficace avec la Direction Financière tout comme avec le reste des services de l’Université. Ce n’est qu’en travaillant ensemble qu’on fournit un travail de qualité !

Ma devise : la vie est trop courte pour travailler triste !


12, rue de l'école de médecine Paris 6ème | contact | n°ISSN |