Master de Bioingénierie BME-Paris : L’ingénierie pour la Santé

par Robert Barouki, Directeur du laboratoire de Toxicologie, pharmacologie et signalisation cellulaire

Une nouvelle mention de Master dans le domaine de la Bioingénierie verra le jour à la rentrée prochaine. Elle repose sur un partenariat synergique et original entre l’université Paris Descartes et le PRES ParisTech qui regroupe les grandes écoles d’ingénieur de la région parisienne. Ce Master à ouverture internationale, vise à être l’équivalent français des Masters de « BioMedical Engineering » proposés par les meilleures universités européennes et nord-américaines et s’appellera BME-Paris.

Nos principales motivations pour l’élaboration de cette nouvelle formation sont d’ordre scientifique, médical et économique.
De grandes évolutions scientifiques et médicales récentes ont été le fruit d’une interaction entre les sciences biomédicales et les sciences de l’ingénieur recouvrant les applications de la chimie, de la physique, de la mécanique et des mathématiques.
La complémentarité semble évidente en bioimagerie, en biomécanique, ou pour la conception de nouveaux biomatériaux, mais elle l’est tout autant en neuro-ingénierie ou en mécanique cardio-vasculaire et dans les approches thérapeutiques les plus innovantes fondées sur les technologies cellulaires et moléculaires ou sur les nanotechnologies.
Plus généralement, les nouvelles approches systémiques du vivant intégrant l’analyse dynamique des réseaux moléculaires et biologiques font appel à des concepts et à des méthodes d’ingénierie.
Cette mention se propose donc non seulement de transmettre une formation en bioingénierie à des étudiants d’horizons divers, mais aussi d’incarner ce rapprochement disciplinaire et institutionnel et de susciter de nouvelles recherches et collaborations dans ce domaine.
Ce Master aura aussi une très grande ouverture vers le monde industriel qui est lui aussi particulièrement intéressé par les potentialités de la bioingénierie. Cette ouverture se traduit déjà par des chaires industrielles qui viennent renforcer certaines spécialités.

Aucun établissement n’aurait pu proposer seul une telle formation. Il existe bien des spécialités isolées relevant de ce domaine, mais l’intégration de l’ensemble de ces thématiques dans un Master unique a du sens et ouvre des perspectives.
Un rapprochement entre notre Université, Université de l’Homme et de la Santé et le PRES ParisTech qui rassemble les meilleures formations d’ingénieur, est certainement le moyen le plus sûr de construire un enseignement de très grande qualité.
Cette formation profitera des partenariats internationaux de ParisTech (Idea League) et de ceux de notre Université. L’enseignement sera en anglais pour qu’il soit ouvert aux étudiants du monde entier, qu’il puisse accueillir les meilleurs enseignants des différentes spécialités et qu’il soit très compétitif par rapport aux formations similaires proposés par les meilleures universités européennes et anglo-saxonnes.
Il est intéressant de noter que la bioingénierie représente à l’international la plus forte croissance des programmes de formation des écoles d’ingénieurs en termes de nombre d’étudiants (en particulier aux Etats-Unis).

L’enseignement est fondé sur l’interdisciplinarité. La prise d’initiative sera encouragée ainsi que le travail en petits groupes constitués d’étudiants de formations complémentaires. Outre les matières classiques, des ouvertures sur la culture, l’éthique, l’économie et le monde professionnels sont proposés. La première année comprend une formation générale avec option adaptée aux différentes origines des étudiants. La deuxième année est constituée de cinq spécialités certaines comprenant plusieurs parcours selon le schéma ci-dessous.

Nous espérons que ce Master, au-delà de sa contribution à la formation de nos étudiants, catalysera, au sein de nos établissements, le développement d’une grande et passionnante thématique d’avenir, la bioingénierie.

Maquette du diplôme


Master

12, rue de l'école de médecine Paris 6ème | contact | n°ISSN |