L’évaluation de la qualité pédagogique

par Isabelle Jambaqué-Aubourg , chargée de mission, professeur de Psychologie, Laboratoire de Psychologie et de Neurosciences Cognitives (CNRS UMR 8189)
L’évaluation des pratiques pédagogiques est devenue un thème central dans le contexte de la réforme LRU et de la création de l’AERES. Aujourd’hui, l’Université Paris Descartes est engagée à la fois dans la réalisation du Plan d’Action Réussite en Licence, du projet d’établissement pour le prochain quadriennal et de la préparation de son passage à l’autonomie. Il convient de rappeler que l’évaluation des enseignements est prévue depuis l’arrêté Bayrou (1997) qui avait préconisé la prise en compte de l’appréciation des étudiants sur les enseignements et l’organisation des études. En 1999, la déclaration de Bologne a affirmé la coopération européenne en matière d’évaluation de la qualité pédagogique. Cours informatique

L’Université Paris Descartes s’est ainsi impliquée depuis plusieurs années dans une démarche d’évaluation interne et, le rapport du CNE de 2005 a souligné les efforts entrepris. Les travaux de la Cellule Evaluation et Pilotage ont, en effet, amorcé « la culture de l’évaluation et de la qualité » de même que les travaux de l’Observatoire ont permis de mieux appréhender l’hétérogénéité de notre population étudiante, des parcours d’études et du devenir professionnel de nos diplômés.

Dans son projet « La Maison Commune », Axel Kahn a exprimé sa volonté de renforcer les dispositifs d’évaluation de la qualité pédagogique et de mieux prendre en compte l’investissement des enseignants-chercheurs dans leurs activités d’enseignement.

Notre Président a ainsi créé la mission d’évaluation de la qualité pédagogique afin de favoriser la réflexion interne sur les pratiques pédagogiques au sein de l’Université Paris Descartes, développer nos capacités d’évaluation critique dans la mise en œuvre de nos activités d’enseignement et contribuer à la valorisation du critère pédagogique dans le déroulement de carrière des enseignants-chercheurs.

Une mission « collective »
L’Université Paris Descartes est une université pluridisciplinaire et la mission est composée de représentants des différentes composantes. La mission a tout d’abord pour vocation d’élaborer une réflexion stratégique de façon à pouvoir quantifier et qualifier l’activité pédagogique selon des critères explicites et adaptés aux différentes composantes de notre université. Cette mission collective va permettre de mieux se connaître et favoriser la communication au sein de l’établissement. Il convient, en effet, d’encourager la cohésion et l’identité de l’Université Paris Descartes de même que de développer une véritable culture de qualité sur tous les terrains de formation.

Contribution à l’évaluation des formations et des enseignements
La mission d’évaluation de la qualité pédagogique contribue, en interaction avec le CEVU, à l’évaluation des formations. Le projet d’établissement comportera un bilan quantifié et une évaluation critique de notre offre de formation tant en matière de réussite que d’insertion professionnelle. Dans le cadre de la campagne d’habilitation 2010-2013, les demandes de renouvellement des diplômes auront ainsi pour point de départ une démarche d’auto-évaluation de la part des équipes pédagogiques.
Le bilan pédagogique de l’Université Paris Descartes va également s’appuyer sur des informations concernant l’évaluation du suivi des études. L’utilisation de questionnaires sur les unités d’enseignements ne correspond toutefois qu’à une pratique récente (l’année en cours et seulement dans certaines composantes) et sous le principe de la confidentialité. Il faut, par ailleurs, souligner certaines initiatives locales et la culture de l’évaluation existe notamment en Médecine depuis plusieurs années.

Evaluation des activités pédagogiques
Ce second volet correspond à la partie la plus novatrice de la mission d’évaluation de la qualité pédagogique. La valorisation des activités d’enseignement est souhaitée depuis longtemps par un certain nombre d’enseignants-chercheurs très impliqués dans ce domaine. Le projet de notre université permet d’envisager la carrière d’un enseignant-chercheur en prenant en compte son investissement, son efficacité et sa créativité intellectuelle dans sa mise en œuvre pédagogique.

Cours site Cochin

La mission est ainsi chargée :

- de proposer des critères d’appréciation de la qualité des enseignements et de l’innovation pédagogique (voir critères ci-dessous)

- d’établir une grille consensuelle d’évaluation des activités et responsabilités pédagogiques et administratives réalisées par les enseignants-chercheurs. De façon exploratoire, il est prévu de réaliser une première enquête de caractérisation des services et des pratiques pédagogiques.

- d’élaborer un questionnaire d’évaluation des enseignements permettant d’intégrer l’appréciation des étudiants et comportant une auto-évaluation de l’enseignant sur ce même cours de façon à pouvoir justifier d’éventuelles difficultés rencontrées.

La mission propose qu’un rapport pédagogique individuel à intervalle régulier puisse représenter un levier de progression tout en développant une culture d’auto-évaluation.

Le critère « qualité pédagogique » devient ainsi un critère important dans la carrière d’un enseignant-chercheur et la revalorisation de l’activité pédagogique pourra conduire à envisager des primes ou modulations de service.

Analyse du service et des charges de travail « enseignant »
L’appréciation des activités des enseignants-chercheurs constitue une démarche complexe et délicate. L’évaluation pédagogique doit prendre en compte l’environnement dans lequel les enseignants-chercheurs réalisent leurs activités de même que leurs conditions de travail et la diversité des charges. Il paraît ainsi nécessaire d’envisager conjointement les responsabilités pédagogiques et administratives. De plus, il existe certaines spécificités concernant les attentes en termes de réalisation de service selon les composantes. Des rencontres et visites des différents sites sont souhaitables et ont déjà été organisées en Pharmacie, en Psychologie et en Odotonlogie.

Articulation « formation-recherche »
Enfin, l’évaluation de la qualité pédagogique doit prendre en considération l’articulation « formation-recherche » en coordination avec la mission d’évaluation de la recherche confiée à Gérard Friedlander. Une attention toute particulière doit être donnée à la situation des jeunes maîtres de conférences de manière à les aider à conforter leur dossier scientifique mais également à s’investir progressivement dans leurs activités pédagogiques. Pour l’ensemble des enseignants-chercheurs, la mise en lien de l’évaluation pédagogique et de recherche devrait contribuer à améliorer l’efficacité dans les réalisations et favoriser la valorisation des activités.

TOUS LES COLLABORATEURS
En collaboration avec Monique Hirschhorn, vice-présidente CEVU, Olivier Sigman, vice-président étudiant, François Paquis, secrétaire général, Olivier Martin et le service offre de formation et d’insertion, Sophie Pene et la cellule TICE, Marie Hélène Jeanneret, chargée de mission du parcours en licence, François Cadé et la DISI.

Pour aller plus loin :

Comité National d’Enseignement (CNE) « Le livre des références », 2003

« Evaluation des établissements, des unités de recherche et des formations de la vague C » AERES (Agence Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) http:/ /www.aeres-evaluation.fr/

« Evaluation : revue des sites des universités » OFIPE résultats, 2004, pdf. http:www.univ-miv.fr/ofipe/

Marianne Aubry-Lecomte « L’évaluation des politiques universitaires en France : origines et évolutions. » Observatoire européen des politiques universitaires 2008 www.oepu.paris-sorbonne.fr

Isabelle Chênerie « Petite histoire de l’évaluation de l’enseignement dans les universités », Université Paul Sabatier Toulouse 3, 2005 htttp ://sup.ups-tlse.fr

Jacques Dejean « L’évaluation de l’enseignement dans les universités françaises », HCEE, 2002

Valérie Pécresse « Lancement du Chantier dédié aux personnels de l’université », 2007 http://www.nouvelleuniversité.gouv.fr


Les critères
Les critères d’appréciation de la qualité des enseignements et de l’innovation pédagogique à l’Université Paris Descartes

Une activité pédagogique de qualité et innovante pourrait être appréciée sur la base de différents types de critères, comme par exemple :

Type de service effectué
- responsabilité d’unités d’enseignement
- cours magistraux (année concernée, nombres d’heures, nombre d’étudiants)
- travaux dirigés (année concernée, nombre d’heures, nombre d’étudiants)

Diffusion de nouvelles connaissances
- conception de nouveaux enseignements répondant à l’enrichissement des connaissances, à de nouveaux besoins dans le champ professionnel et/ou scientifique
- originalité de l’apport dans un domaine
- synergie de compétences transdisciplinaires

Organisation de l’enseignement
- mise en place d’un nouveau diplôme
- réorganisation en profondeur d’un domaine d’enseignement
- mutualisation judicieuse d’enseignements entre spécialités, entre master R et P, entre disciplines
- capacité d’animation pédagogique entre pairs

Méthodes d’enseignement et innovation pédagogique
- clarté des objectifs de l’enseignement et des principes de son évaluation
- mise en place d’un environnement numérique de travail (TICE) : . création de ressources pédagogiques . communication pédagogique . outils de gestion de parcours
- utilisation d’une autre langue avec le français dans le cadre du cursus, spécifiquement l’anglais
- orientation, accompagnement et réorientation des étudiants

Auto-évaluation
- démarche participative à la politique d’évaluation
- prise en compte de l’évaluation des enseignements par les étudiants
- adaptation et évolution

Orientation et Insertion professionnelle
- contribution à l’élaboration d’un référentiel de compétences
- développement de compétences transversales professionnelles
- développement d’un nouveau champ professionnel et/ou scientifique
- relations avec les milieux professionnels
- formation-expérience « de terrain »
- suivi d’insertion professionnelle

Université Paris Descartes et les entreprises et les établissements hospitaliers et de recherche
- dynamique intervention-recherche
- organisation des stages en entreprise, stages cliniques ou de recherche
- encadrement et évaluation des stages

Université Paris Descartes et les autres universités
- originalité de l’offre de formation, « notoriété » du diplôme
- partenariat, co-habilitation de diplômes
- relations européennes, internationales

Les différents critères proposés pourront être hiérarchisés, modulés et appréciés en fonction de la spécificité et de leur importance relative selon le secteur concerné.


Membres de la Mission d’évaluation de la qualité pédagogique
Philippe ANRACT (Médecine), Guillaume BORDRY (IUT), Catherine CHABERT (Psychologie), Philippe LESCLOUS (Odontologie), Jacqueline MOREAU-DAVID (Droit), Philippe NOIREZ (STAPS), Yannick PARCHEMAL (Maths-Info), Alain PIERROT (SHS), Marie-Agnès SARI (Biomed), Michel VIDAL (Pharmacie) et Isabelle JAMBAQUE-AUBOURG Chargée de Mission
La mission de l’évaluation de la qualité pédagogique comprend deux grands volets complémentaires : l’évaluation des enseignements et l’évaluation des activités d’enseignement. L’évaluation pédagogique est à concevoir comme une évaluation équitable des réalisations dans une démarche « qualité ». Elle va nécessiter confiance et collaboration, un appui des services administratifs, une évolution de certains logiciels du système d’information, mais également un véritable travail de terrain.
12, rue de l'école de médecine Paris 6ème | contact | n°ISSN |